1632, l'âge de la trahison

affiche 1632

 

Bienvenue !

vitrine groupe2

Amis spectateurs, soyez les bienvenus et merci de vous intéresser au projet de l’association « la Guilde de l’histoire ». Le spectacle qui va vous être présenté est le fruit du travail d’une année. Les bénévoles ont investi du temps et de l’argent pour votre distraction.
Mais il ne faut pas oublier qu’il y a 2 ans, l’association est partie de rien : juste le désir collectif de créer un spectacle sur l’Histoire locale. Le projet était complétement fou et paraissait impossible. Et pourtant, l’année dernière, le spectacle « 1380, l’âge de la révolte »
a réuni quasiment 700 spectateurs sur 2 jours ! La Guilde de l’Histoire continue donc sur sa lancée et propose cette année « la suite » du spectacle de l’année dernière. Et ce n’est pas fini ! L’année prochaine, le spectacle racontera 2 000 ans d’histoire en Gard rhodanien, alors restez informé ou mieux : rejoignez l’aventure ! Bon spectacle !

Pascal Thourez, Président de la Guilde de l’Histoire

 

Les principaux personnages :

FrancoisdebeaumontFrançois de Beaumont, Baron des Adrets

Seigneur de guerre, il s’illustre dans les guerres d’Italie en se battant pour le Roi de France. Lors du déclenchement des hostilités entre catholiques et protestants en 1562, le Baron se range immédiatement du côté des protestants. Condé et Coligni lui confient le commandement d’une armée de plus de 3 000 hommes qui va semer la terreur dans toute la vallée du Rhône. Les villes sont pillées, rasées et les habitants catholiques tous massacrés. Pont-Saint-Esprit, Tresques, Bagnols, Laudun, Saint-Laurent-des-Arbres sont pris par le terrible Baron. Sur son lit de mort, le Baron reconnaitra être responsable de plus de 4 000 meurtres de sang-froid.

louisxiiiLouis XIII, Roi de France

Louis XIII n’a que 8 ans lorsqu’il monte sur le trône en 1610. Durant son règne, il cherche à imposer le catholicisme comme seule religion officielle. Pour châtier le Duc de Montmorency, seigneur de Bagnols et conspirateur contre la couronne, Louis XIII va réunir une grande armée pour aller assiéger Bagnols en 1632.

cavallierCavallier, chef camisard

En 1703, Cavallier, un des chefs camisards réussit à réunir une troupe de 800 personnes pour rallier le foyer de rébellion en sud Ardèche. En chemin, ils rencontrent une vive résistance non loin d’ici, à Verfeuil. Les camisards arrivent finalement à se rendre maitres du bourg. Les catholiques sont tous regroupés et enfermés dans l’église qui est alors incendiée. Les troupes royales, craignant que la jonction de ces deux mouvements leur échappe et devienne incontrôlable, décident de ralentir leur progression aux alentours de Bagnols en occupant les ponts sur la Cèze et en détruisant les bacs de Goudargues.

Résumé du spectacle :

Acte 1 :

Tout commence en 1517 lorsque Martin Luther publie ses 95 thèses dans l’idée de réformer la religion catholique. Relayées par Calvin, les idées de Luther rencontrent un grand succès en France et particulièrement ici, à Bagnols dès 1539. Le 18 décembre 1561, les calvinistes entrent dans l’église de Bagnols et brûlent les tableaux, les autels, les statues, le confessionnal.

Charles IX, roi de France rédige plusieurs édits de pacification. Le calme est revenu mais aucun parti n’est satisfait : les protestants trouvent que cet édit ne va pas assez loin ; les catholiques au contraire trouvent inacceptables les libertés concédées aux protestants.  Tandis que la capitale résonne des chants d’allégresse du mariage de Marguerite de Valois et d’Henri de Navarre, déjà en sous-main se prépare un événement terrible : l’exécution des protestants durant la nuit de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572. Le massacre parisien se répand partout dans le royaume.

Au printemps de l’année 1587, une calamité que l’on croyait disparue refait surface : la peste. La dynastie des Valois s’éteint avec la mort d’Henri III. Le trône de France revient alors à son cousin : Henri de Navarre. Descendant de Saint-Louis, il est un successeur naturel de la maison des Valois. Henri de Navarre devient alors Henri IV, roi de France, premier de la lignée des Bourbons.

Le 30 avril 1598, l’Édit de Nantes est rédigé, qui accorde des droits cultuels, civils et politiques aux protestants et vient clore 20 ans de guerre de religion. Le 22 janvier 1610, les états généraux du Languedoc sont convoqués à Pont-Saint-Esprit et se tiennent dans la maison du Roi. Malgré les impôts et la guerre civile qui ont ravagé le pays, la province commence à se rétablir. Malheureusement la même année, Henri IV sera assassiné par François Ravaillac. Son fils, Louis XIII n’a que 8 ans quand il sacré Roi de France le 17 octobre 1610 en la cathédrale de Reims.

Acte 2 :

Louis XIII cherche à imposer le catholicisme comme seule religion officielle. Des ordres sont donnés pour restreindre l’hégémonie de la religion protestante. En 1632, le Duc de Montmorency, Favori du Roi et seigneur de Bagnols, entre en rébellion contre le roi. Louis XIII réuni une armée pour aller châtier le conspirateur. Le 14 septembre 1632, le Roi arrive à Pont-Saint-Esprit. Bagnols tente vainement de résister mais la partie est trop inégale : la ville se rend.

Louis XIV va succéder à Louis XIII. Son règne marque une rupture nette dans la tolérance religieusponsors1632se. Dès 1681, les premières dragonnades sont organisées. Les dragons, soldats logeant chez les protestants règnent en maîtres absolus et les logeurs doivent se soumettre à leurs bons vouloirs. Ils ne respectent pas plus les maisons que leurs habitants. Au nom de Dieu, cette armée pratique le viol et la torture pour obtenir des conversions.

Acte 3 :

La résistance s’organise, notamment dans les Cévennes avec les Camisards. Louis XIV révoque l’Edit de Nantes en 1685 et réveille ainsi les vieilles querelles. Partout les catholiques et les protestants s’entretuent avec une extrême barbarie. Le 27 mai 1704, Louis XIV se montre favorable aux requêtes des camisards conduits par Cavalier. La guerre prend fin lorsque les troupes royales finissent par écraser toute forme de rébellion en 1710.   

Le 7 avril 1765, le détachement de dragons, commandé par le Capitaine Duhamel, chargé de traquer une bête dans le Gévaudan, est muté à Pont-Saint-Esprit.

 

Un grand merci également à Carminati, la Boulangerie chez Mickou, la chocolaterie De Neuville, Toqu’&traiteur et le Domaine Nuit des Dames St Georges.

(6 votes)